#Portrait : My skin, myself & I

 

Acné who ?

Une peau nette et lisse, j'en ai rêvé longtemps. Et pourtant, j'étais plutôt bien partie puisque épargnée par Mère Nature, je vivais ma vie d'adolescente insouciante, loin des préoccupations du teint lisse et de la peau parfaite. 

Mais arrivée à l'âge de dix-huit ans, les problèmes ont commencé. Et pas qu'un peu. Revenue de vacances, bronzée et reposée. Ma peau elle, a subitement changé de camp. Joues, front, nez, menton. Partout, il n'y a pas une parcelle de mon visage qui n'est pas couverte de boutons. Après quelques jours d'intense panique, j'active le mode "recherche de solution". Dans la quête du remède miracle, le premier passage obligé se fait chez le dermatologue, a.k.a le "spécialiste de la peau". Et je me dis que je suis entre de bonnes mains, "lui il va sûrement trouver une solution à tout ça, c'est son métier". Je repars avec ma prescription d'antibiotiques à prendre pendant 6 mois.

Résultats : rien. Mais vraiment RIEN. Au bout de 3 mois je ne constate aucun changement, alors je consulte à nouveau un autre dermatologue. Et je les enchaine comme ça, pendant environ 1 an. Des antibiotiques, des crèmes, des acides... Mais ma peau capricieuse en a décidé autrement, rien n'y fait.

Acné : 1 | Moi : 0

 

All about skin.

Le temps passe et ma peau s'apaise légèrement. Un répit de courte durée puisque par moment les boutons réapparaissent. Entre temps je commence à m'intéresser au makeup. Fascinant comme une si légère couche de produit peut effacer ce problème le temps d'un instant (ou une journée du moins...). "La solution elle est là : il faut trouver LE bon fond de teint". On ne règle pas entièrement le problème mais ça a l'avantage de plutôt bien le camoufler. Jusqu'au jour où j'en ai assez de me "cacher".

Alors je commence sérieusement à développer une obsession pour le skincare. Toujours dans ma quête de la peau parfaite et mon 2ème point de passage obligé : chez Sephora cette fois-ci. Alors tout y passe : crèmes, sérums aux acides, huiles purifiantes, masques au charbon, patchs asséchants... Je teste tout ! "Parce qu'il y'a bien un produit qui résoudra mon problème, c'est sûr". Et puis petit à petit on fini par se dire que ma peau "n'est pas comme les autres", "peut-être que rien ne fonctionnera vraiment finalement", "il faut juste apprendre à vivre avec".

Mais parfois on a juste pas envie de vivre avec, et le poids devient de plus en plus lourd. En parallèle, mon hygiène de vie n'arrange rien. Je dors peu, mon boulot me stresse, mes études me prennent énormément d'énergie. Et je suis diagnostiquée d'endométriose, ce qui n'arrange rien à ma cause. Et puis à 23 ans, dans une énième tentative, je prends rendez-vous chez une esthéticienne pour un peeling. Je me rends sur place le jour J. Elle prend le temps d'ausculter ma peau et me pose cette divine question : "Vous mangez quoi exactement en ce moment ?". Alors ça, c'est une question effectivement ! "Non parce que je peux vous aider temporairement, mais tant que vous mangerez mal vous reviendrez ici indéfiniment."

Ma première réaction ? L'incompréhension. Bah oui, j'ai des amies qui ont une alimentation bien plus horrible que la mienne et qui ont une peau parfaite. Et puis dans ma quête désespérée, j'ai lu beaucoup de choses hein, mais je n'ai jamais vu explicitement l'équation suivante + de sucres = + de boutons. Donc bon...le message n'est jamais vraiment passé ou bien je n'ai jamais vraiment voulu l'entendre. 

Donc je teste pour voir. Je fais le challenge 0 sucre pendant 3 mois. Je supprime tous les sucres rapides transformés (bar chocolatées, pâtisseries, gâteaux...). Alors de un je réalise que j'ai une vraie addiction au sucre. Et de deux ma peau n'a jamais été aussi belle.

 

Enfin...

Aaaaaah c'était donc ça tout ce temps là... Fallait le dire avant !

Le problème c'est que passé les 3 mois je retombe dans mes vieux travers.  Parce qu'on a tous une vie : on stresse, on a pas le temps de cuisiner, on a la flemme... Je suis jeune mais j'en ai vu assez pour savoir que la vie est une lente évolution. Alors au lieu de tout changer du jour au lendemain il s'agit plutôt de se fixer quelques principes simples et de s'y tenir.

Et les résultats sont là. Ma peau devient plus nette. En parallèle, je prends également mes compléments alimentaires pour compenser les quelques écarts de la semaine. Et là encore ma peau me remercie. Je n'en reviens presque pas. Fini l'angoisse du matin en se disant à quoi va ressembler mon visage aujourd'hui. Les faux-espoirs noyés dans les promesses de cosmétiques miracles.  A vouloir chercher la solution miracle on en oublie le bon sens. Et dire que la réponse était sous mon nez depuis le début. 

 

 

Découvrez notre complément alimentaire Not Your Average Skin riche en actifs anti-inflammatoire purifie la peau et réduit durablement l'apparence des imperfections (boutons, microkystes, kystes) 100% naturel.

Nos produits :

Not Your Average Skin - Cure 1 mois

Not Your Average Skin - Cure 3 mois